José Maria Sert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

José Maria Sert
José Maria Sert

José Maria Sert y Badía, né le 21 décembre 1876 à Barcelone et mort le 27 novembre 1945 était un peintre espagnol du XXe siècle.

Fils d'un célèbre artiste tapissier catalan, José Maria Sert fréquente une école jésuite avant de suivre un enseignement à domicile. Encouragé par son père, il commence par produire des peintures murales et des fresques. En 1900, l'évêque de Vic lui commande la décoration de la cathédrale de la ville. Ces œuvres seront détruites pendant la guerre civile espagnole. Il produit aussi de nombreux croquis qu'il expose notamment à Paris en 1908, attirant l'attention de la critique.

Mais son travail principal reste la peinture murale. Le plus souvent les personnages se détachent sur fond d'or ou argenté. Il décore ainsi l'hôtel Waldorf-Astoria et le Rockefeller Center à New York, les palais de justice de Barcelone et de Saint-Sébastien, le palais des Nations à Genève, siège de la Société des Nations, ainsi que des résidences de personnalités espagnoles et étrangères (salle de bal de l'hôtel de Wendel, Paris, musée Carnavalet). Plusieurs de ces décors privés ont été réalisés dans des villas des Baléares ou des demeures en Argentine.

En janvier 1930, il devient un membre honoraire de l'Académie royale des Beaux-Arts San Fernando de Madrid. Marié une première fois avec la célèbre égérie du tout-Paris Misia Sert, il se remarie en 1927 avec la « princesse » géorgienne Isabelle Roussadana, fille de Zakharias Mdivani.

Il était l'oncle du célèbre architecte Josep Lluís Sert.

Martyr de Saint Bartholomé
Martyr de Saint Bartholomé
Autres langues